Claude GILLI

 

Né à Nice en 1938. Il entre à l’Ecole des Arts Décoratifs de Nice en 1955. En 1957, il rencontre Albert Chubac, sa première rencontre avec l'école de Nice. Les deux artistes deviennent amis et débattent sur leurs visions de l'art. De cette rencontre, née une multitude d'autres rencontres qui mèneront Gilli à travailler au sein de l’Ecole de Nice dans les années soixante. Délaissant la peinture proprement dite pour des assemblages d’objets construits, il produit - à partir de 1961 - une longue série d’« Ex-votos », premiers travaux en bois découpés peints. L’année suivante, Gilli brûle pratiquement tout ce qu’il a réalisé auparavant, marquant sa volonté de fixer un véritable point de départ. Il expose pour la première fois à Nice puis à Paris avec ses amis de l'Ecole de Nice. Ils lui offrent ainsi la possibilité de commencer à faire connaître son travail. Depuis de nombreuses expositions en galeries d'art comme en institutions culturelles lui ont été consacré, c'est le cas du MAMAC à Nice, du Musée Fernand Leger de Biot mais également des musées et autres fondations dans le monde entier.

Dès ses premières œuvres, une volonté de sortir du « cadre » du tableau s’exprime dans son art, volonté qui se retrouvera désormais tout au long de son œuvre. Gilli débute, au début des années soixante, la série des paysages en bois découpés. En 1965, il expérimente également ses premières « Coulées » en bois découpé qui vont lui permettre de rencontrer le succès. Des lettrages apparaissent dans les découpages de Claude Gilli en 1966, lettrages empruntés à l’univers de l’enseigne. Cette même année, sa première exposition personnelle est organisée à la Galerie Yvon Lambert. A partir de 1968, Gilli s’engage dans un travail en rupture avec sa première période de bois colorés et le travail sur les plexiglass transparents. De 1969 à 1971, Gilli expérimente le travail avec les « Escargots » dont il dit avoir fait la rencontre sur le marché du cours Saleya (Nice).

L’année 1985 verra apparaître les premières sculptures en acier de Claude Gilli ; dans des séries successives, l’artiste montre des paysages, des bas-reliefs en acier soudé peint. Il réalisera également une sculpture monumentale pour la ville de Nice.

© 2018 L'Atelier Franck Michel

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram