ARMAN

Armand Pierre Fernadez dit Arman, né le 17 novembre 1928 à Nice, et mort à New-York le 22 octobre 2005. Artiste franco-américain, il fit un passage à l’école des arts décoratifs de Nice (1947-1949), et à l’école du Louvre à Paris (1949-1951).
« Premiers cachets » en 1955 dont l’exposition en 1956 permet la rencontre avec Pierre Restany. Suivent « Allures d’objets » en 1956, « Accumulations et poubelles » en 1959. En 1960, Arman co-signe le « Manifeste du Nouveau-Réalisme ». En 1961, « Coupes et colères » et 1963, « Les combustions ». A partir de cette date, Arman travaillera aux Etats-Unis. A partir de 1967, il participe aux expositions « Ecole de Nice ». En 1968, il est un des quatre représentants de la France à la Biennale de Venise. En 1971, il réalise des  poubelles organiques. Après une période davantage picturale « Pinceaux piégés », Arman traite des accumulations de collection (1992). 

© 2018 L'Atelier Franck Michel

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram