Sacha Sosno

Sosno, né en 1937 à Marseille, vit et travaille à Nice , à Monaco, à Pietra Santa (Italie) et New York.

Sosno pratique l’oblitération. Il masque par des vides ou des pleins une partie d’images ou d’objets. Ce jeu de « cache-cache » permet à l’imaginaire d’interpréter son intervention sur des archétypes, des formes de notre inconscient collectif (fragments d’antiques par exemple). Notre mémoire devient un paysage mental ; le spectateur est obligé de recréer ce qui manque, il doit participer à l’acte créatif.

Sosno aime jeter un pont entre la sculpture et l’architecture.
Son premier geste fut l’hôtel Elysée Palace – Sheraton (architecte G.Marguerita), hauteur 26 mètres où une Vénus de bronze est insérée entre deux blocs de granit sur la façade du bâtiment. En juin 2002, la « Tête Carrée », hauteur : 28 mètres, commande du Ministère de la Culture, est le phare de la Bibliothèque Régionale à Nice. C’est la première sculpture habitée (architectes : Yves Bayard et Francis Chapus) et probablement le premier bâtiment entièrement en aluminium construit avec des techniques maritimes, navales.

En 2006 Sosno a installé une sculpture monumentale en chine dans le nouveau quartier CBD, au centre de pékin ; l’année suivante un cheval oblitéré en bronze de 3,25 m à l’entrée de l’hippodrome de Cagnes sur Mer (France). Depuis, de nombreuses sculptures extérieures ont été érigées en Europe.