Ben

Benjamin Vautier est né à Naples le 18 juillet 1935 d’une mère irlandaise et occitane et d’une père suisse francophone.
En 1939, suite à la déclaration de guerre, Ben et sa mère vont voyager (Suisse, Turquie, Egypte, Italie, …) avant de s’installer définitivement à Nice en 1949. A la fin des années 50, il vend la librairie-papeterie que sa mère lui avait offert pour ouvrir sa célèbre boutique de disques d’occasion qui deviendra rapidement un lieu de rencontres et d’expositions. César, Arman et Martial Raysse sont de ceux qui fréquentaient ce lieu.
Au début des années 60, les artistes de ce qui deviendra l’Ecole de Nice tentent de s’approprier le monde en tant qu’oeuvre d’art. Ben signe tout : les trous, les coups de pied, Dieu… Tout est art et tout est possible en art. Marcel Duchamp a ouvert une voie dans laquelle s’engouffre avec grande joie tous ces jeunes artistes emplis de volonté de nouveauté et de provocation.
En 1965, il crée la galerie « Ben doute de tout », un cube de 3 mètres sur 3 dans sa mezzanine. Il y expose plusieurs artistes dont Alocco, Venet, Filliou… Au début des années 80, il passe un an à Berlin grâce à une bourse.
Très impliqué dans la scène artistique contemporaine, il soutient depuis toujours de jeunes artistes et donne son point de vue sur toute l’actualité (culturelle, politique, anthropologique ou artistique) dans ses newsletters, un moyen d’avoir un contact direct avec le célèbre artiste.
Il vit et travaille sur les hauteurs de Saint-Pancrace, colline niçoise, depuis 1975.
On trouve ses œuvres dans les plus grandes collections privées et publiques du monde : MoMA de New-York, Minneapolis, Sydney, Vienne, Anvers, Amsterdam, Solothurn, au MAM de Paris et bien sur, au MAMAC de Nice.

Morgane Nannini, historienne de l’art
Source : ben-vautier.com