Théo Tobiasse

Théo Tobiasse est né en Israël en 1922.
Sa famille,lituanienne, a fuit son pays croyant trouver en Israël la terre promise.
L’oeuvre de Tobiasse est imprégnée de tous ces souvenirs d’enfance (l’exil, la femme en tant que mère aimante…)
Tobiasse arrive à Paris en 1931 après un passage à Berlin (Allemagne). Durant l’Occupation nazie, sa famille est obligée de rester caché deux longues années qui finiront tragiquement. Ces deux ans cachés, caché du soleil, de la lumière, de l’air frais laisseront à Tobiasse un goût insatiable pour la liberté. A la libération, cherchant à assouvir son rêve de luminosité et de clarté, Tobiasse s’installe à Nice puis à Saint-Paul de Vence. Sa toute première toile, il l’a peint à cet endroit : au plateau de Saint-Barnabé, au col de Vence.
Il voyage. C’est au Rijksmuseum d’Amsterdam qu’il découvre Rembrandt avec son oeuvre « La fiancée juive » : les glacis, les jus, les clairs-obscurs le marqueront et l’inspireront tout au long de sa vie.
Ses oeuvres vont alors être un mélange de souvenirs sur fond de villes qu’il aime (Venise, New York, Jerusalem) ponctuées de phrases chargées de sens et d’émotions, d’où la charge affective forte qui se dégagent de ces oeuvres.
Pour s’exprimer, Tobiasse jouit d’un savoir-faire rare et précieux, une technique parfaitement maîtrisée. Il alternera entre la peinture, la sculpture, la gravure au carborundum, le pastel, le dessin, la poterie et les vitraux selon ce qu’il veux retranscrire, utilisant toujours le médium le plus adéquate au sujet.
Théo Tobiasse s’est éteint le 3 novembre 2012.

Morgane Nannini, historienne de l’art
Source : www.tobiasse.fr

Séjours secrets

Auteur: Didier Triglia
Technique: acrylique sur toile
Dimension: 46 x 55 cm
Prix : nous consulter